La NBA est une ligue qui regroupe des joueurs aux performances hors pair. Elle enchaine les records à chaque saison. D’ailleurs, à chaque match, les franchises ne cessent de surprendre le public. Nous allons vous citer quelques-uns des records les plus étonnants de toute l’histoire de la NBA.

Les titres, des records imbattables !!!

Savez-vous que Boston Celtics a obtenu huit (8) titres NBA consécutifs ? Du jamais vu ! En effet, aucune franchise de la NBA n’a pu obtenir plus de trois titres consécutifs, sauf BOSTON. Ce record restera certainement gravé dans l’histoire de la NBA. D’ailleurs, qui pourra le battre ?

En outre, tout au long de sa carrière, Bill Russell a gagné onze(11) titres… C’est vraiment hallucinant. Alors que Horry, en 15 ans de carrière, n’a obtenu que sept (7) titres. Jusqu’à présent, on peut dire que celui qui va battre ces records de la NBA n’est pas encore né…

Les performances, vous allez rester bouche bée !

Russell Westbrook a frappé fort à Denver avec 42e triple double en compilant 50 points, 16 rebonds et 10 en avril 2017. De même, les 100 points de Wilt Chamberlain en un seul match paraissent encore irréels, sans parler de ses 55 rebonds. On en parle toujours… De plus, ce record n’est pas encore prêt d’être battu. Encore lui, durant une saison, Chamberlain a disputé 3882 minutes sur 3890.

En outre, Elmore Smith reste encore inaccessible ! Oui, en 1973, il a réussi 17 contres en un match NBA. Et jusqu’à présent aucun joueur n’a pu surpasser ce record, même si Hassan Whiteside et Javale McGee se rapproche de la barre avec 12 contres… Encore, l’un des meilleurs records de la NBA : les 73 victoires des Golden State Warriors contre 9 défaites en une saison. Aucune franchise n’a encore dépassé le record des Chicago-Bulls avec Michael Jordan pendant la saison 1995-1996 avec 72 victoires et 10 défaites. Quoi qu’il en soit, ces records de la NBA seront gravés dans l’esprit des amateurs du basketball.

Les pires records de l’histoire de la NBA

George McGinnis est en tête de liste dans le classement des plus grands nombres de balles perdues. Pourquoi ? Parce que sur trois saisons régulières, il a perdu 422 ballons, 401 ballons et 398 ballons. C’est impensable pour un joueur de son niveau.

Par ailleurs, Rasheed Wallace a fait 41 fautes techniques en une saison, c’est-à-dire en disputant 77 matchs. En tout cas, personne ne pourra faire mieux…

Bref, ce ne sont que quelques-uns des plus importants records de la NBA. Mais la liste est encore longue…